Les femmes de Barbe bleue :
Huile et encre sur papier, panneaux de 2 m x 0.80 m recto (visage) / verso (robe)

 

Dans le conte de Charles Perrault, le seigneur Barbe Bleue punit la curiosité de ses épouses successives en les égorgeant et en les suspendant dans un cabinet noir où il est interdit de pénétrer. Les 12 panneaux dont une face est tissé représentant la robe d'une épouse et l’autre face peinte représentant son visage, se veulent être l'éloge de la curiosité des femmes qui bravant l'interdit du terrible barbe bleue se donnent la liberté de savoir, de comprendre et connaître ce qui leur est interdit et défendu de façon perverse et injustifiée.

 

 ME  CONTACTER